lundi 29 août 2022

Kali Yuga Avatâra Muruga Kali Yuga Avatâra

Ce dimanche 28 aôut, j'étais invité par mon ami Marc Gandonnière à donner une conférence sur Sainte Marie-Madeleine, dans le cadre de la Rencontre Nationale Sri Swami Premananda tenue au pied de la chapelle Sainte Croix, à La Couronne - à quelques kilomètres seulement de la dernière demeure de Fernandel.


"Pour ceux des nôtres qui détiennent encore les attributions voilées des anciennes confréries héroïques de combattants d'une civilisation s'engouffrant, comme une autre Atlantide, dans les ténèbres océaniques de son auto-anéantissement historique et culturel, le sursaut salvateur de l'Europe et du Grand Continent eurasiatique et le mouvement de leur retour apocalyptique à la vie se doivent de passer par le ressourcement aux souffles revivifiants et noirs de l'Inde actuelle. Le retour de Kali sera terrible, dit Olivier Germain-Thomas. Inde actuelle derrière laquelle se cache le mystère vivant de l'Inde éternelle ou, si l'on veut, de l'Inde antérieure, mystère aurifère et rouge, mystère de sang et d'ensoleillement ontologique, mystère unique d'une souche de sang unique, d'une souche de sang royale et solaire, mystère original de la Surya-Yamça." Jean Parvulesco.



Kali Yuga Avatâra Muruga Kali Yuga Avatâra

Vêl Muruga Vadi Vêl Alaha Kali Yuga Avatâra

Skanda Muruga Vadi Vêl Muruga Kali Yuga Avatâra

Kârtikkêya Karunâ Haranê Kali Yuga Avatâra



mercredi 4 mai 2022

Le comique cosmique




Très bon article par Antoine Katerji sur Saint Fernandel dans Livr'Arbitres n°37.

Je serai présent le 13 mai à Paris.



dimanche 24 avril 2022

Aurore Nouvelle

 Oh ! quand vous entendez l'avalanche de neige tomber du haut de la froide montagne ;

la lionne se plaindre, au désert aride, de la disparition de ses petits ;

la tempête accomplir sa destinée ;

le condamné mugir, dans la prison, la veille de la guillotine ;

et le poulpe féroce raconter, aux vagues de la mer, ses victoires sur les nageurs et les naufragés,

dites-le, ces voix majestueuses ne sont-elles pas plus belles que le ricanement de l'homme !





samedi 26 février 2022

Tourner casaque face aux Cosaques

Tout d’abord, une vidéo factuelle, sans aucun commentaire, montrant une infime partie des crimes de guerre de l’armée ukrainienne de Porochenko, menés en 2014 sur la population civile du Donbass.


 



Des cadavres d’enfants déchiquetés dont Loïc de la Mornais n’a jamais parlé.

Des immeubles éventrés jamais montrés par Julian Bugier.

Des adolescents éviscérés jamais commentés par David Pujadas.

Des traînées de cervelle sur le bitume jamais montrées par Gilles Bouleau.

Des gamins tripes à l’air, sur lesquels pissent les ukrainiens qui pleurent aujourd’hui devant les caméras de BFM.

Une mère et son enfant brûlés vifs dans leur voiture, sur lesquels vomit Antoine Arjakovsky.




Voici l’un de mes derniers messages postés sur Facebook, d’une modération exemplaire :


Deux internautes me sont rentrés cependant dans la gueule – « likés » par une incongruité thélémite nommée Abooksigun Achak.

D’abord, Maxime Schwartz, rencontré en 2017 à Chisinau. Il a des arguments discutables contre ce qu’il appelle « la secte pro-russe » - dont il admet avoir fait partie il y a quelques années, ce qui est tout à son honneur. Arguments discutables, dans le sens où il est possible d’en discuter. Ce qui m’ennuie, c’est le fait de laisser entendre que je me ferais payer pour ce que j’écris… Or, je sais qu’il sait parfaitement que la Russie n’est pas vraiment connue pour sa générosité financière envers ses laudateurs… Laisser accroire que ma « naïveté » s’exprimerait « moyennant finances » est donc d’une mauvaise foi tout à fait délibérée (puisqu’il ne peut pas en croire lui-même un seul mot), ce qui me donnerait toute liberté pour le traiter en « Agité du bocal ».

À vrai dire, je n’en ai pas vraiment le temps – et encore moins l’envie.


Quant à l’autre, ce Louis Arnaud, qui pense que je suis un ardent militant de E&R (il ne doit pas me lire souvent), il a la chance – toute relative – que cet enfant d’Irmino au pouce droit sectionné par une bombe ukrainienne, en pleurs sur la vidéo à partir de 58’22’’, ne soit pas le mien… Pour l’instant, je vais me contenter de le traiter, lui et son smiley, d’énormes fils de putain. En attendant la suite.


Aujourd’hui, Zelensky pleure parce qu’il y aurait désormais un nouveau rideau de fer en Ukraine. Son prédécesseur Poroshenko n’y aurait-il pas un tout petit peu contribué ?... 

Il appelle en direct à la télé à ce que nos enfants aillent se faire trouer la peau chez lui, pour sauver son gouvernement. En plus de lui envoyer mes deux garçons, je peux lui faire un chèque, s’il veut ?…

Et tous ces ukrainiens qui manifestent partout, à Nice, à Paris… ils étaient où, quand leur propre gouvernement tuait 15000 de leurs compatriotes dans le Donbass ? 


Et la meute complotiste de s’exclamer que cette invasion de l’Ukraine était une affaire entendue depuis des années entre États-Unis et Russie pour en finir avec l’Europe, ou bien de déclarer qu’ils n’ont strictement rien à foutre d’une guerre entre nations vaccinées anti-Covid…

Et les nationalistes de proclamer que tout français doit être solidaire par définition de toute nation, par principe de légitimité nationale, sans aucune notion du concept fondamental de civilisation – et encore moins de civilisation continentale.

Et que dire de ces masses de gauchistes qui se mettent aujourd’hui à défendre le concept de souveraineté d’un pays, de la sacralité de ses frontières ?

Et Julien Dray de se sentir pousser des ailes d’anarchiste espagnol anti-stalinien de 36…

Et l’Assemblée Nationale tout entière, au garde-à-vous devant la peur du retour des Empires.

Et que dire de ces fiottes de droite, qui proclamaient leur amour de Bloy en buvant un verre de vin blanc en terrasse, et qui trouvent aujourd’hui que Poutine va trop loin ?... Ils attendaient les Cosaques, et quand ces derniers arrivent, ils tournent casaque !

Quand ils verront le Saint-Esprit, ils diront qu’il ne faut quand même pas trop exagérer, que Jésus c’est bien suffisant…

Tout ceci ne fait que renforcer mes convictions, exprimées durant une conférence donnée à Bordeaux en septembre 2015. Elle se terminait par ces mots :

 
CONTRE LE TRIPTYQUE NATIONALISME, MARXISME ET COMPLOTISME :

EURASISTE, CATHOLIQUE ET REVOLUTIONNAIRE !




samedi 28 août 2021

SAINT FERNANDEL

 

Hagiographique rabelaisienne de l'Idiot Chevalin


"Le rêve de Fernandel est d'être le seul interprète d'un film de trois mille heures qui s'appellerait Histoire mondiale de l'Humanité, où il jouerait simultanément tous les rôles - bébés, femmes et animaux compris."




Préface de Michel Marmin

-

Illustrations de Pellecuer



Se procurer l'ouvrage (cliquer)


lundi 5 juillet 2021

Sortir d'ici, aller au Paraclet

                                                     

"L'homme est en instance de déité."








dimanche 4 juillet 2021

Dimanche 27 juin - Saint Fernand

 

J'ai cinquante-et-un ans, je suis heureux, en pleine forme physique, et je vous emmerde !




jeudi 18 février 2021

Nouvelle édition de "Présence de Jean Parvulesco"

    Le samedi 12 novembre 2016, quelques pratiquants de la prose enchantée de Jean Parvulesco se réunirent en l’église princière du Monastère de Negru Voda au cœur de la Valachie roumaine, afin de célébrer une Panikhide – Vigile pour le repos du défunt et consolation pour ses proches – lors du sixième anniversaire de la naissance à Dieu du grand écrivain.

    Décision fut prise en l’occasion, à l'initiative de son fils Constantin et de ses petits-fils, le Prince Stanislas d'Araucanie et Cyrille Duc de Zota, de fonder le Comité Jean Parvulesco. Celui-ci vise non seulement à entretenir la mémoire de l’écrivain, mais surtout à prolonger sa pensée géopolitique d’avant-garde dans l’histoire contemporaine…

    Plusieurs conférenciers intervinrent en suite du service liturgique mémoriel, pour évoquer la personnalité de celui qui écrivait que La géopolitique transcendantale est une mystique révolutionnaire en action, tout en mettant en avant les racines spirituelles du continent eurasiatique. Cette journée confidentielle fut le prodrome des futurs colloques de Chișinău (République de Moldavie) dont l’importance géostratégique est aujourd’hui notoirement reconnue au niveau international.

    Une plaquette – conçue et illustrée par Pellecuer – fut éditée à cette occasion sous le titre Présence de Jean Parvulesco, recueillant les interventions de Robert Steuckers, Laurent James, Emmanuel Leroy, Vanessa Duhamel, Iurie Rosca, Alexandre Douguine, et Marc Gandonnière.

    Ce n'est pas lui faire injure que de révéler que Christophe Bourseiller fut l'un des premiers à commander notre recueil. C'est peut-être la présence ainsi réactualisée de Jean Parvulesco qui lui donna l'idée de partir aussitôt à sa recherche !

    La première édition ayant été rapidement épuisée, et considérant les demandes qui nous ont été faites, nous avons décidé de procéder à une nouvelle édition, revue et augmentée.

    Le recueil est disponible exclusivement à la commande, au prix de 12 € (frais de port inclus), à l’adresse suivante :