samedi 10 mai 2014

Quelque part, en Belgique, Robert Steuckers discute de géopolitique


Depuis l'avènement d'internet et la montée concomitante de l'imbécillité crasse la plus manifeste dans tous les domaines, la géopolitique est certainement devenue la plus corrompue de toutes les sciences. Contre l'avis des démocrates hystériques et complotistes, qui pensent qu'internet est une ouverture sur la connaissance mais qui devient « malheureusement » de plus en plus contrôlée par les forces des ténèbres, je considère au contraire qu'en tant qu' "arme de la CIA" (comme l'a récemment déclaré Poutine), internet est par essence une fermeture spatio-temporelle qui permet de contrôler la Révolution Spirituelle désirée et préparée depuis longtemps par une élite sapientielle.

En tant qu'anti-évolutionniste convaincu, j’affirme que la technique, quelle qu'elle soit, est une catastrophe absolue. Depuis la maîtrise du feu, toute innovation technique ne permet à l’homme que d’accomplir matériellement ce qu’il savait très bien faire auparavant, mais par l’intermédiaire exclusif de son esprit. Vous pensez vraiment que l’homme a attendu l’invention de l’automobile, pour parvenir à se déplacer instantanément sur quelques kilomètres ? On ne pourra jamais s’entendre.

Vous pensez également que l'imprimerie a permis le développement de la littérature et de la connaissance ? Elle a surtout permis la diffusion de l’humanisme, du sacrilège, du luthérianisme. Et l’outil conçu et développé par l’armée américaine qui s’appelle internet, c’est mieux ? Internet permet d'accéder au savoir et à l'anti-savoir de manière instantanée, augmentant ainsi la confusion générale, la démobilisation et la surveillance généralisée des uns par les autres.

Ainsi, tout « dissident » qui nous fait aujourd’hui l’apologie d’internet doit être irrévocablement traité d’incapable, de manipulé, et surtout de collabo ouvert et déclaré. Faites la liste de tous les « dissidents » de plus de trente ans dont le nom était inconnu avant internet, et rayez-les de votre liste.

Robert Steuckers n’a pas attendu internet pour faire de la géopolitique. Ce n’est donc pas un hasard si l’homme est sympathique, compétent, éclairé et radical. Cette interview effectuée par nos amis du cercle de "L'Heure Asie" relève de la plus haute des géopolitiques.
 
 
Le blog de Robert Steuckers : http://robertsteuckers.blogspot.be/

L'Heure Asie : http://lheurasie.hautetfort.com/
 
 
 
 

5 commentaires:

  1. Je suis d'accord pour l'automobile, mais la technique de la fermentation qui permet la bière (blanche) que boit notre ami Bob (Robert) et qui justifie la brasserie, n'est-elle pas en elle même de la haute spiritualité !?

    RépondreSupprimer
  2. L'évolution technique doit être absolument subordonnée à une autorité spirituelle, autrement elle produit des désastres du genre de ceux que vous avez justement cité. J'émets cependant des réserves à la dénigrer absolument, car elle est le fruit logique du travail de l'homme sur la nature, travail qui est, selon Antoine Blanc de Saint-Bonnet, "une source ontogénique de liberté".

    RépondreSupprimer
  3. Je propose d'inscrire sur les frontons des édifices eurasiatiques : Nul entre s'il est gadgetisé.
    La technique est le fruit d'une nature humaine intégralement corrompue, de plus en plus corrompue. Elle est la vanité humaine ultime, l'ensorcellement par le désir d'auto-engendrement, car qui dit « progrès technique » dit procréation techniquement assistée, superfluité de la reproduction organique, assassinat de la vie par éprouvette et bistouri. L'homme qui se prend pour le créateur, l'imbécilité pécamineuse sans borne. J'ai toujours été frappé par le fait que les Évangiles font l'économie de toute technique évoluée : des filets, des barques, des jarres, le Christ cloué sur deux morceaux de bois. La parole de vie balaye tous les égarements de l'homme abandonné dans la matière.

    RépondreSupprimer
  4. "Vous pensez vraiment que l’homme a attendu l’invention de l’automobile, pour parvenir à se déplacer instantanément sur quelques kilomètres ?" . Excellent commentaire, la moelle spirituelle exacte de mes "recherches". Je me suis demandé, il y a maintenant quelques années: "pourquoi le super-héros qui vole (superman, etc), produit par son corps et son coeur des boules d'énergie qu'il propulse (san goku, naruto, etc), communique par telepathie, se teleporte au besoin, a un corps élastique (one piece, 4 fantastiques) fait appel au vivant tout entier pour accroitre son energie (encore san goku, mais plein d'autres aussi, plus subtilement) est si immédiatement compris et entendu par un enfant"?. Parce que c'est tout simplement ce qui est effectivement possible. Or la technologie produit uniquement à l'extérieur et dans un rapport de domination à la matière, ce qui serait possible via l'intérieur et l'extérieur en communion. Donc en cela, la technologie reste intéressante comme miroir aux aspirations, mais un miroir qui renvoie une image terne, décoloré, allourdie et plutot figée. Réveiller le corps par le coeur, par l'esprit dans le coeur et s'autoriser à incarner, et je charrie volontairement, des super-évolution foncièrement non technologiques. Pour cela, il faut je pense s'affranchir de la religion en tant que ritualisation uniformisante et procédé global de soumission (pourquoi se soumettre à Dieu, aucun père ne souhaite vraiment cela, il souhaite l'affranchissement de l'enfant), de la politique (donner une part de sa vie à quelqu'un qui se pense la légitimité de décider pour cette part, une absurdité), du travail salarié (s'intégrer et s'astreindre (dans 99% des cas quand meme) au rêve ou projet d'un autre, déléguer ses soifs et journées), etc. Bref, les enfants ont raison, le plus simple pour aller sur mars, c'est d'y aller en volant par soi-même dans le plus simple appareil (va pour un slip, hein), le plus simple pour visiter d'autres planète, prendre la terre comme vaisseau et créer des soleil au besoin. Tout cela viendra, après hélas je crois, les ultimes massacres des âmes et des corps par les religion du durcissement et de la parodie morbide. Quant à la haute spiritualité, elle doit faire rire le corps et non s'en séparer, aussi le jeu sans balise ni convention fixistes m'apparait une des plus hautes spiritualité, tout à fait permise dans le cadre de l'évasion intégrale portée par une volontée d'union au vivant (roches incluses), bref, non pas Man VS Wild, non pas de survie dans le sens de péril pré-médité (et donc se réalisant) mais une super-vie de confiance, d'élan de joie, de concentration profonde, et de jeux de pirates à foison. Avant la technologie, les hommes faisait bien largement mieux que ce que la technologie fait laborieusement, lourdement et d'une manière compliqué et par conséquent privative, aujourd'hui. Car l'adulte n'existait pas, l'homme était alors un peter pan plus grand, plus puissant, plus voyant, un super-enfant fertile. Rhalala, laurent, on devra bien se réconcilier, sans ce fatras hyper-encombrant de religiosité, on le ferait les doigts dans le nez. A plus. sam

    RépondreSupprimer
  5. Quant un enfant viendra et parlera à un crystal de roche comme à un pote et que ce crystal s'illuminera et s'affranchira de la pesanteur, pourra-t-on parler d'une nouvelle technologie découverte par cet enfant? Non, nous parlerons tout simplement d'amour puissant et de fraicheur, de légèreté et de rayonnement si évident et forts (pas au sens de laibach, hein), que la pierre a reçu et répondu à cette énergie de ce fils de l'homme comme d'autres pierres répondront à d'autres fils d'hommes. Car il n'y a nul domination dans ce cas, et nul combination compliqué, juste le corps éveillé entièrement et doté d'un coeur brulant d'amour. Ces enfants là, de tous les âges, de 7 à 77 ans, viendront, ils piloteront alors le système solaire entier comme un vaste vaisseau intergalactique, faisant naitre des petits soleils dans l'océan afin de réchauffer et de pouvoir habiter nos planète désertes et frigorifiées. Ce sera facile, il devrait pas y avoir de pré-requis de type scolaire, juste le jeu uni à l'amour et à la force (toujours pas facon laibach, hein). Enfin j'espère, ca seriat chiant si ca n'était que des espérances sans fondement. Mais c'est ce qu'on devine entre les images des meilleurs dessin animé et carrément sur les lignes de jean de jérusalem.

    RépondreSupprimer