mardi 18 mars 2014

Salut, Ô Reine !


 
Cela fait 700 ans aujourd'hui qu'a eu lieu l'exécution de Jacques de Molay. 700 ans de défaites, de traîtrises et de mainmise des Puissances des Ténèbres sur notre continent. Or, en histoire, le cycle fondamental, la brique temporelle insécable, possède justement une durée de 700 ans, soit le tiers d'une ère précessionnelle. Il est tout à fait logique, puissamment logique, que la dynamique résurrectionnelle qui est la nôtre prenne appui sur la geste templière, afin de parfaire et parachever cet Empire Transcendantal qui sera, conformément à ce qu’avait prédit saint Jean l’Evangéliste, la Jérusalem Céleste de nos Temps apocalyptiques.
Souvenons-nous aujourd’hui des visions de l’Abbé Souffrant, en 1827 : « L’Empereur de Russie viendra par l’Italie à la tête d’une grande armée, jusqu’au Rhin. Lors du sixième âge, Dieu consolera les prêtres catholiques et les autres fidèles en envoyant le grand Monarque et le saint Pontife. En ce temps-là, un moine qui aura la paix dans son nom et dans son cœur, sera en prière ; il aura la même mission que Jeanne d’Arc. Le Grand Monarque qui sera des Lys, arrivera par le Midi de la France ; il sera amené par le Pontife Saint et par l’Empereur de Russie ».

Après sept cents ans de défaites, la sortie de l’Age de Fer sera maintenant tout à fait providentielle, je veux dire qu’elle sera dictée et suivie par la Providence, depuis les hauteurs. Comprenez-vous le lien très secret et très lumineux entre la Russie, le Pape François et le Midi de la France, ou plutôt les deux Midi de la France : le Midi solaire, la Marseille des celtes et de sainte Marie-Madeleine, et le Midi lunaire, le Midi mérovingien et osirien de Rennes-le-Château ?
Allez, nous saurons bien venger Jacques de Molay comme il le faut, nous n’avons peur de rien, c’est terminé. L’Unité Spirituelle grand-continentale est notre viatique, et le Salve Regina, notre prière permanente et intensive, notre incantation des profondeurs vers la Très-Sainte Pleine-Lune, le visage synodique de la Vierge Marie pleinement et bellement illuminé par le Verbe-Soleil, comme sur l’abside de la chapelle de la Rue-du-Bac.

Salut, Ô Reine ! Salve Regina ! Tout pour la Vierge Marie, Notre-Dame des Armées, la Femme aux douze étoiles.
 



3 commentaires:

  1. Bonjour M. James,
    Je suis votre travail avec intérêt. Je voulais vous demander, les templiers ne brassaient-ils pas trop de pognons pour être honnêtes? Auriez vous d'éventuelles lectures pour combler mes lacunes dans ce domaine.
    Je vous salue, cher monsieur

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Juste pour vous signaler une vidéo de quelqu'un que je ne connais pas mais qui m'a fait penser à vos analyses qui concernaient Yahia Gouasmi. Il semblerait que le trio des damnés Buisson - Golnadel - Soral serait à la manœuvre pour discréditer le fondateur du parti anti-sioniste et président du centre Zahra. Ils se serviraient d'Ahmed Moualek (qui est je pense quelqu'un d'honnête mais un peu trop impulsif) pour balancer des informations calomnieuses à son égard.
    Comme tout ce qui émane du maelström internautique c'est à prendre avec des pincettes mais le gars qui a fait ses recherches me semble avoir levé un beau lièvre en devinant qui peut être le journaliste de grands quotidiens qui écrit dans Minute à ses heures perdues sous le nom d' "Antoine Vouillazère", 35ans... Quand un buisson cherche à se cacher il est forcé d'inventer des noms aussi suspects!
    Je vous donne le lien de la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=aDN3Ru_qwjQ
    Le temps donne raison aux justes,
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer