jeudi 28 novembre 2013

Le barde gaulois Laurent James s'adresse au Libre Penseur

 


Note
Mahy Belaïd est une des personnes qui a invité Salim Laïbi à donner une conférence à l'Université Hadj Lakhdar de Batna, le jour même de la mise en ligne de cette vidéo. Salim s'est avéré être tellement nul, que Mahy m'a immédiatement contacté pour me féliciter, avant de relayer mes deux vidéos sur son compte Facebook ! Tout commence à se clarifier, on avance... Ce n'est que le début, mon ami, ce n'est que le début...
 
 

9 commentaires:

  1. Encore une fois, bravo. C'est malheureux que vous ayez eu à revenir sur le cas de cette boursouflure de la "dissidence", mais ce que vous avez dit était nécessaire. Il est à prévoir qu'en s'en prenant ainsi à tout le monde, Salim Laïbi finisse par recevoir en retour d'autres contre-attaques qui achèveront de révéler ses contradictions et bassesses, ce qui le relèguera pour toujours dans l'oubli le plus total. On attend le jour où il sera assez confiant pour se retourner contre Dieudonné ou Soral (pour l'instant, il ne peut pas oser, mais sait on jamais) et signera par là son arrêt de mort internettique.

    RépondreSupprimer
  2. La seule chose honorable chez le Libre Panzer c'est qu'il s'attaque à plus fort que lui, n'importe comment et avec une jalousie incroyable mais à plus fort que lui, pas rien.

    RépondreSupprimer
  3. Omar Djellil enfonce le clou.
    http://www.youtube.com/watch?v=z0Pp8vPpXrA

    RépondreSupprimer
  4. http://img823.imageshack.us/img823/6546/slwm.jpg

    :)

    RépondreSupprimer
  5. J'adore le désordre ordonné bref oui je deviens un empirique Google Friend Connect

    RépondreSupprimer
  6. Merci infiniment monsieur Laurent James pour ces deux formidables vidéos sur La Libre Panse. Ce dernier est un destructeur fou qui, pour se venger de son impuissance créatrice, insulte et cherche à détruire toutes les œuvres artistiques. Ce misérable étron s'en est pris récemment sur son site à Joris-Karl Huysmans. Je crois qu'une nouvelle mise au point s'impose.

    Cordialement,

    Xavier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de lire le lamentable article à propos de Huysmans et Là-bas (un de mes romans préférés), et on ne sait pas si rire... ou rire encore plus. L'article est publié juste après un autre à propos des chemtrails. Niveau élève, quoi.

      Supprimer
  7. J'ai eu le malheur de croire que ce cher Salim avait quand même un fond d'honnêteté, raison pour laquelle je lui ai transmis ce lien à propos de Huysmans, conférence présentée par Pacôme Thiellement, qui m'inspire beaucoup. Je m'en veut beaucoup car ceci semble le conforter dans son idée à propos de Bloy. On ne peut pas dire que Le libre penseur soit vraiment sérieux quand il s'agit de creuser un raisonnement, il lui suffit d'un élément qui se conforme à l'idée qu'il se fait d'un sujet pour que la vérité nue lui apparaisse.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    La Libre Panse a remis le couvert avec un article sur Antonin Artaud. Comme toujours chez le petit gros, remplit de haine comme de cholestérol, Artaud est un sataniste. Salim Larbi nous invite à lire une interview de Castellucci qu'il n'a pas du comprendre. Voici un extrait :

    "A ce propos, je crois que la pensée d'Antonin Artaud est d'une importance fondamentale pour la compréhension totale de la forme occidentale. Il plonge le problème de la forme dans un bain de violence qui réveille ce qui entretient un vrai théâtre. C'est là que la forme devient esprit. On parle ici, en fait, sur l'alchimie de la transformation, de la transmigration d'une forme dans une autre. Il y a évidemment un aspect du Catholicisme qui influence et qui est inhérente à ce type de théâtre, qui est lié au moment où, pendant l'Eucharistie, l'Hostie est transformée dans le Corps du Christ. Ce fait eucharistique est aussi une idée que l'on trouve chez Artaud : cette idée de transformer un corps, de donner un corps, de couper un corps en morceaux, de libérer un corps de ses organes : ce sont tous des éléments qui proviennent d'une telle conception chrétienne."

    Ce qui est troublant avec la Libre Panse, c'est que la satanisme, la merde, et la luxure, semblent exercer sur lui une véritable fascination. J'ai commencé à écouter cet étron sur des vidéos audio seulement. Je l'écoutais proférer ces termes favoris et ses insultes : "dégénérés, satanistes"... Je croyais que derrière cette voix se cachait un être irréprochable, élégant, au corps svelte et harmonieux, en parfaite santé. Je découvris une petite boule nerveuse, appliquant volontiers ses principes au monde entier mais surtout pas à lui-même.
    La Libre Panse ne nous parlera jamais de beauté et de spiritualité. Souffrant lui-même d'impuissance artistique, il est réduit à fouiller la merde, à s'en gaver, à s'y plonger, pour faire croire à tous qu'il parvient à créer. Ne pouvant comprendre l'art, il cherche à le détruire. Misérable complexé dont le pseudo mysticisme n'est que sensualité refoulée. Ayant peur de lui-même, il s'invente une spiritualité pour se protéger, il dresse de grandes barrières qui le rassurent sur sa factice sainteté. La Libre Panse n'aime pas la vie, il la craint. Si vous aimez la vie, vous êtes pour lui un dégénéré. N'est-ce pas satanique, Salim le saint, de vivre en Occident ? De posséder écran d'ordinateur et téléphone portable ? D'être une boule haineuse et grasse ? Il est par ailleurs incompréhensible qu'Alain Soral, un homme très respectable, relaie les vidéos de cet étron libre.

    La Libre Panse ne sera jamais à la hauteur de nos génies. Salim Larbi, s'il te plaît, fais ce que tu sais faire : Arrache des dents.

    Monsieur Laurent James, je crois qu'il serait utile d'honorer la mémoire de nos artistes par l'une de vos vidéos ou par l'un de vos articles.

    Je vous souhaite un agréable réveillon ainsi qu'un Joyeux Noël.

    Cordialement,

    Xavier

    RépondreSupprimer