mercredi 23 octobre 2013

Webisode n°6 - Louis-Ferdinand Céline "Les Beaux Draps" [extrait]

Théophile Gautier écrivait en 1835 : "Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid, car c'est l'expression de quelque besoin, et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infirme  nature". Ce dogme irrationaliste est traditionaliste sur deux plans tout à fait fondamentaux, à savoir le caractère strictement contemplatif de l'art, et la bassesse de l'être humain  contemporain. Il est vrai que la première partie de la phrase ne s'éclaire vraiment que grâce à la seconde partie, laquelle se trouve absente du site Wikipédia sur Gautier ; les docteurs internautes improvisés critiques littéraires ne peuvent donc y comprendre goutte.
Cent-six ans après Gautier, la rhétorique merveilleuse de Louis-Ferdinand Céline reprenait l'antique combat contre "les hégéliens devenus dentistes" (dont parle Dominique de Roux) en insistant sur l'aspect résolument anti-utilitariste de l'art et des contes de fées.
 

1 commentaire:

  1. Le livre entier (Mademoiselle de Maupin) n'est pas non plus sur Wikipedia. Or ce livre est un immondice moral. Un bon lecteur y comprend parfaitement que Gautier est dans le foutage de gueule, ce n'est pas tant de l'esthétique que du sadisme grotesquement esthétisé. Gautier était un rigolo talentueux. Laurent a raison et Salim a raison. Tout le monde a raison. Enfin Gautier n'est pas non plus la référence ultime.

    RépondreSupprimer