samedi 17 août 2013

Salut à Jacques Vergès

L'impeccable Jacques Vergès est décédé hier, le 15 août 2013.
Alors que tous les commentateurs en profitent pour déverser leur bile sur le loup lumineux, je salue aujourd'hui le génie de cet homme hors du commun. Lors d'une courte rencontre il y a quelques années, il avait commenté et signé ainsi une phrase de mon exemplaire de "Petits riens sur presque tout" de Nabe.
 
 
 
Le 20 janvier 2006, Vergès avait accordé un entretien à la revue Jibrile, à l’occasion de sa venue à Liège. Je vous laisse découvrir ce dialogue avec Frédéric Saenen et Frédéric Dufoing, où l'on apprécie le sens de la repartie et l'humour subtil de cet homme, qui était bien plus qu'un avocat.
 

2 commentaires:

  1. " Excellente stratégie de Vergès qui prépare toujours ainsi ses défenses offensives, lui,le roi du retournement de situation ! Le boomerang fait homme ! Ceux qui se gargarisent de psychanalyse feraient bien de réfléchir sur la tactique vergésienne : constatant qu'inconsciemment tout accusateur s'accuse lui-même, il lui renvoie son accusation afin de la libérer de sa pulsion culpabilisatrice et la transformer en autocritique forcée. Dire qu'il a fallu attendre les années 50' pour qu'un avocat aussi cohérent théorise et pratique cette trouvaille géniale ! "

    Nabe - Journal Intime n° 3

    RépondreSupprimer
  2. A voir absolument, le documentaire "L'avocat de la terreur"... disponible en torrent un peu partout...

    RépondreSupprimer