mardi 19 février 2013

Signes


« Venez, Seigneur Jésus !

L’humanité n’a pas la force d’écarter l’obstacle qu’elle-même a créé en cherchant à empêcher votre retour. Envoyez votre ange, ô Seigneur, et faites que votre nuit devienne lumineuse comme le jour.

Combien de cœurs, ô Seigneur, vous attendent ! Combien d’âmes se consument pour hâter le jour où Vous vivrez et régnerez seul dans nos cœurs !

Venez, Seigneur Jésus !

Il y a tant de signes que votre retour n’est pas loin ! »

Pie XII, Message Pascal du 21 avril 1957





L’an dernier, une connaissance catholique et royaliste m’affirmait qu’il n’existait aucun signe tangible prouvant l’imminence des Temps de la Fin. Pour lui, la démocratie et l’ultra-libéralisme mondialisés ne signifiaient pas grand-chose, d’autant plus que – me disait-il – la vie était globalement bien pire au XIIIè siècle qu’aujourd’hui... Je ne sais pas s’il perçoit toujours la démission du Pape - aussitôt suivie d’une ratification par Dieu en Personne sur le dôme du Vatican - ainsi que la bénédiction parlementaire du mariage des pédés en terre de Gaule, comme des signes dépourvus de sens, mais je peux certifier qu’il y en aura d’autres, beaucoup d’autres.

J’écrivais dans un texte sur le Japon que les morts de Fukushima en mars 2011 constituaient les prémices des futures hécatombes qui allaient ensanglanter l’Occident. Le mariage des pédés et des gouines est le tsunami que nous méritons.

1 commentaire:

  1. Mon Dieu ... La betise humaine est donc la seule chose sans limite ...

    RépondreSupprimer