samedi 6 octobre 2012

S'enfouir sous Laurent PELLECUER



Laurent Pellecuer est l'un des derniers peintres vivants de France (à vrai dire, je n'en connais qu'un ou deux autres). Il vient de réaliser un site internet, qui contribuera - je l'espère grandement - à le faire connaître aux yeux de ceux qui le méritent.
La théière ci-dessous vous donnera accès au texte que j'avais publié dans la revue Tsimtsoûm en novembre 2005, à propos de l'oeuvre authentiquement alchimique de ce Provençal des derniers âges.


2 commentaires:

  1. Je précise que les vers : "J'ai la mort qui traîne..." sont de mon frère Patrick, assis avec Dieu depuis presque vingt ans. Sa dépouille mortelle repose au cimetière de Cavaillon.

    RépondreSupprimer
  2. Pellecuer ,il est pas vicieux pour un sou.pellecuer d'amour.

    RépondreSupprimer