dimanche 17 octobre 2010

J'attends tranquillement la mort de François Reynaert

La vidéo ci-dessous dépasse toutes les bornes en matière d'arrogance crasse, d'inculture chronique, de satanisme métaphysique et d'inélégance esthétique.
Depuis de très nombreuses années, le dénommé François Reynaert s'affiche comme un parangon de ce snobisme de masse que l'on appelle la culture, disant systématiquement le contraire de ce qu'il faut dire, avec une méticuleuse attention et un acharnement chirurgical.
L'homme se montre désormais encore plus idéologue que jamais. Il veut donner au grand public une synthèse de l'histoire de France, refaisant celle-ci suivant sa morale d'observateur aussi ancien que la bêtise, et niant en bloc le caractère celte des peuples européens.
Alors que Sarkozy, Guaino, Besson et tous les hommes de pouvoir (banquiers, journalistes) ne cessent de répéter à tout bout de champ, du matin au soir et sur toutes les estrades, que la France est une terre de métissage et de mélanges, et qu'il n'y a jamais eu de peuple français, Reynaert affirme que ces gens-là ne parlent que de "France éternelle et de toujours". De plus, pour François Reynaert, l'histoire de France est entièrement ouverte sur l'Europe.
En résumé, pour cet homme, la France est intrinsèquement métissée et ontologiquement européenne : c'est exactement l'avis du lobby médiatico-parlementaire depuis une bonne vingtaine d'années.

François Reynaert dit la même chose qu'Eric Besson : le peuple français est une génération spontanée, qui vit dans l'ignorance la plus totale et qui n'attend que les lumières du libéralisme médiatique pour se libérer.


Cet homme nous dit : "L'histoire de France traditionnelle est très excluante pour toutes les minorités : les femmes. L'alibi est Jeanne d'Arc, toutes les autres sont des méchantes ou incompétentes". François Reynaert ne connaît pas l'existence de Sainte Clotilde.

François Reynaert a décidé que "tous les Français ne savent pas situer Clovis". Sa vulgarité de bourgeois téléramesque lui fait dire de Clovis que c'était "ce mec qui s'est fait baptiser" : François Reynaert parle beaucoup plus mal qu'un lascar de banlieue.  Du tréfonds de sa bibliothèque, cet homme a décidé que le peuple de France était intrinsèquement ignorant, et qu'il ne connaissait rien de sa propre histoire. C'est en partie vrai : le problème est que Reynaert désire enfoncer le clou de l'ignorance libéralo-salonnarde, en affirmant tout simplement que les Gaulois n'ont jamais existé.
Il nous dit : "On a l'impression qu'on a toujours eu des ancêtres gaulois, alors que c'est arrivé très tard dans notre histoire, et que Louis XIV, par exemple, ne pensait pas du tout qu'il avait des ancêtres gaulois". Ce journaliste ne sait pas que la particularité de la France réside précisément dans le fait qu'aucun de ses dirigeants depuis deux mille ans n'a jamais été de la même ethnie que celle de son peuple (ce qui est une situation jamais observée sur la planète, ni dans toute l'histoire de l'humanité adamique). De Mérovée jusqu'à Sarkozy, aucun roi ni président de France n'a en effet été celte, et cela signifie tout simplement pour François Reynaert que le peuple de ce pays n'existe pas. C'est une idée très répandue dans l'inconscient des gens (puisque la France c'est un Etat, et rien d'autre), mais Reynaert a le génie de la formuler aussi clairement et calmement que possible.
"On a décidé d'inventer un ancêtre au peuple à la révolution Française" : cette phrase serait à inscrire au fer rouge sur son ventre de collaborateur.

François Reynaert est un Français anti-gaulois, comme beaucoup, beaucoup de gens.

Je ne prie pas pour la mort de François Reynaert. Je l'attends, le plus simplement du monde.
Non sans une certaine impatience.


37 commentaires:

  1. savoir ou bien pouvoir ,rentrer les yeux ouverts dans la mort ,comme marie hélène de raymond abellio,seuls les derniers prétres et prophètes le font pour le Grand Monarque ,persécuté moralement lui et sa famille, et ne pouvant se défendre.

    RépondreSupprimer
  2. encore un qui va dans le sens maconique décervelé

    d'abord on efface la mémoire du peuple et ensuite ont leur sort des histoires a dormir debout

    ce gros traite mérite le piloti en plus du marquage au fer

    CHS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CHS quand on ne connait pas le sens des mots on s'achète un dictionnaire
      Regardez y la définition de piloti avant de donner des leçons.
      ANB

      Supprimer
  3. J'ai regarder cette vidéo... pas grand chose, des mots, des nuances... Rien de foudroyant, y meuble.
    Mais l'histoire vraie qui la connait?
    S'unissent toujours les intérêt pour la confectionner ou la cacher.


    Nocif

    Mon blog: esprit-i-monde

    RépondreSupprimer
  4. le bouquin de Reynaert nos ancetres les gaulois et autres fadaises commence bien puis sombre dans l'a peu près ,c'est confus ,partisan sans racine et finalement de peu d'interet .C'est à la fin tres confus ,superficiel et meme grotesque des que ça se veut lyrique.

    RépondreSupprimer
  5. Combien de gens savent que les celtes (gaulois pour les français) couvraient quasiment toute l'Europe ? Personne, sauf les historiens, les vrais. La Gaule était appelée "Gallia" par Jules
    César (qui malgré tous ses défauts, n'était pas un imbécile). Et ce minable journaliste ferait
    bien de lire la "Guerre des Gaules" de César
    avec profit. Je l'ai entendu cet après midi à la
    TV : mais qu'il est bête et ignorant ! Clovis, roi de France !? Roi des Francs, oui, ce qui n'est pas tout à fait la même chose quoique les
    Francs aient donné leur nom à l'ancienne Gaule.
    Entendre un tel tissu d'aneries !
    Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet mais je
    n'ai pas le temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf qu'il dit exactement le contraire dans son livre, bouffon.

      Supprimer
    2. Et oui, mais ce "lettré" pressé ne l'a pas lu, seulement "entendu à la Tv" !!!

      Supprimer
  6. OSEF de tout ca ;)

    J'attend de voir vivre le Tarot ici! ;)

    Du Tarot du Tarot et de Marseille svp! mdr

    RépondreSupprimer
  7. On attend la mort de François Reynaert, et c'est celle de Jean Parvulesco qui surgit. C'est comme si Dieu avait désormais adopté l'ancienne stratégie de Satan : faire croire qu'Il n'existe pas.

    RépondreSupprimer
  8. Il suffit de denombrer le nombre de méteques qui nous gouvernent pour comprendre aisement leur offensive anti "autochtones".

    RépondreSupprimer
  9. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que la première offensive anti-autochtone de notre pays a été menée par les Francs, un peuple arriéré et inculte (par rapport aux Celtes). Depuis, il semble qu'on se soit habitués à ce que nos gouvernants ne soient pas des nôtres, contrairement à tous les autres pays d'Europe (et même du monde)...

    RépondreSupprimer
  10. lisez, si depuis vous n'êtes pas mort cérébralement la chronique de F. Raynaert in Nouvel Observateur 01/12/2012. Elle est fort réjouissante et peut servir d'antidote aux élucubrations druidiques dont on se gargarise ici.

    RépondreSupprimer
  11. non pas dans toute l’Europe. jules césar décrit dans son livre, la guerre des gaules ,trois gaules la celtique ,la Belgique et l’Aquitaine il dit les aquitains sont séparés des gaulois par la fleuve Garonne .les aquitains sont différents des celtes par leur langue, leurs lois , leurs coutumes ils rassemblent d'avantage aux ibères .les preuves sont indéniables, dans tout le sud ouest l’épigraphie le démontre les noms des dieu aquitains dans leur immense majorité ne sont pas celtes ,les noms de personnes ne sont pas celtes non plus ,un tiers de ces noms sont ibères le reste basco-aquitains ou proto-basques faut-il encore le rappeler la langue basque et l'ibère ne sont pas des langues indo-européennes alors que les langues celtiques le sont .Autre preuve indéniable la linguistique le démonte par le substrat basco-aqutain du gascon ,première langue du sud ouest au début du moyen age .Cette région du sud ouest n'est pas Française de toute éternité .

    RépondreSupprimer
  12. "Je ne prie pas pour la mort de François Reynaert. Je l'attends, le plus simplement du monde.
    Non sans une certaine impatience."
    Il faudrait vous faire soigner non ? Ca ne tourne pas rond chez vous. Ne tardez pas vous êtes dangereux.

    RépondreSupprimer
  13. L'histoire est une question d'interprétation, qui êtes vous pour prétendre savoir la vérité?? je suis en train de lire ce livre, je reconnais que l'écriture n'est pas des plus belles, mais j'y apprends beaucoup de chose. Déjà rappeler que les gaulois étaient celtes, mais qu'ils se sont intégrés à l'empire Romain, que Clovis est né dans l'actuelle belgique, qu'il n'était pas gaulois, que Charlemagne était certes francs mais parlait une langue germanique et régnait sur un vaste empire dont aix-la-chapelle ( actuelle Allemenagne) était la capitale. Qu'y a t-il de faux là-dedans? Ce qu'il dit également c'est que l'image du petit gaulois Astérix parlant francais est totalement anachronique, c'est comme dire que Sarkozy n'est pas francais...c'est vous Parousia qui n'avait rien compris je pense. A l'école nous apprenons des dates et des noms, peu de sens et d'intérêt, et suite à cela on laisse vivre des apriori sur des époques lointaines, en francisant l'histoire à tort. La langue francaise est à la fois, une langue gauloise, germanique et surtout latine, et le francais actuel est encore autre chose, alors en quoi il n' y aurait qu'une seule vérité? nos origines ne sont pas plus gauloises que romaines, ne vous en déplaise.

    RépondreSupprimer
  14. "Déjà rappeler que les gaulois étaient celtes, mais qu'ils se sont intégrés à l'empire Romain, que Clovis est né dans l'actuelle belgique, qu'il n'était pas gaulois, que Charlemagne était certes francs mais parlait une langue germanique et régnait sur un vaste empire dont aix-la-chapelle ( actuelle Allemenagne) était la capitale. Qu'y a t-il de faux là-dedans?"
    Si vous ignoriez ces éléments historiques avant de lire l'ouvrage de Reynaert, si c'est vraiment Reynaert qui vous a appris ceci, c'est que vous n'avez résolument pas le niveau suffisant pour comprendre la moindre phrase de ce blog.

    RépondreSupprimer
  15. Parousia,

    Vous prenez grand soin de vous retrancher derrière une photo d'époque ( de quelle époque? )ainsi que ce pseudonyme qui confine au ridicule.Je comprends cependant qu'il soit toujours éprouvant pour un huluberlu d'entendre le contraire de ce que l'on pense et croit être la seule vérité .
    Pour ne rien vous cacher vous me faites froid dans le dos et vous ridiculisez tout chrétien digne de ce nom.
    Expliquez moi comment on peut désirer la mort de quelqu'un, qui se contente simplement de jeter un regard différent sur l'histoire de France .Vous êtes dans une contradiction totale et je dirais même blasphématoire!
    Faites nous donc grâce de ce blog ordurier et retrouvez vous donc entre personnes détestables de votre genre .
    J'ai longtemps pensé que la culture donnait une ouverture réelle sur le monde et sur l'autre , vous ne faites ici qu'exposer des thèses plus racistes et conspirationnistes les unes que les autres .

    Salut Lucifer

    RépondreSupprimer
  16. Que l'homme assoiffé de pastis s'approche ........

    Dis donc Parou tu m'offre l'apéro!

    RépondreSupprimer
  17. Eh bien je constate que certains messages sont censurés par le modérateur du blog n'est-ce pas Parousia?

    Allez Belzebuth retourne donc boire ton sang et manger tes excréments philosophico-conspirationnistes avec tes confrères.

    RépondreSupprimer
  18. Et bien moi je suis tout à fait d'accord avec vous Parousia! Et je recommanderai la lecture de "Nos ancêtres les Gaulois" (tout court) de Jean-Louis Brunaux (Un historien et non un journaliste politisé) à tout vos contradicteurs dont certains (la plupart) ne brillent pas par leur intelligence. A noter que françois reynaert crois bien faire en nous privant de nos aïeuls pour parachever sa "mondialisation heureuse", mais comme dit le proverbe "L'enfer est pavé de bonnes intentions"
    D.G.D.L

    RépondreSupprimer
  19. Il est très amusant pour moi de constater que les messages les plus haineux (parmi tous les messages de ce blog) concernent ce texte concernant un crétin absolu comme F. Reynaert, que n'importe quelle personne un peu sensée ne peut que vomir. Défendre le Nouvel Observateur, en avril 2012 ! Il ne peut s'agir que de son fils ou de son père, voire même de sa mère ou de sa fille, tant ces messages regorgent d'humide féminité mal assumée.

    RépondreSupprimer
  20. "Historien et non journaliste politisé" mais qui est véritablement apolitique ou non politisé? que vous êtes touchant de naïveté D.G.D.L..Le fait même d'échanger des idées est une forme de politique.
    Parce que vous pensez que ce cher Parousia n'est pas politisé, lui?

    Je n'ai eu qu'à lire en diagonale les autres sujets de blog de ce Parousia pour me faire une idée très claire de la question.

    Ces messages ont été écrits pour certains par une femme en effet, qui n'a aucun lien de parenté ni d'amitié avec la personne concernée i.e M. Reynaert.

    Nous sommes en démocratie soit, mais je crois que ce blog n'a rien à faire sur le net " tant il regorge d'infâme propos bien assumés".
    Vous me pardonnerez mon emportement mais je pense vraiment être insensée face à vos propos et à tous ces "anonymes" qui vous suivent aveuglement.

    A propos, "nos ancêtres les gaulois" (tout court)est un restaurant que je recommande vivement à tous ces français chafouins et passéistes!

    Pour le moment ce qui me donne "envie de vomir" ce sont vos propos et ce dédain qui glace les sangs .
    Je ne m'engage pas dans des débats stériles avec des personnes si condescendantes et méprisables ( ces deux "qualités" vont de pair).
    je ne suis pas là pour faire avancer le débat historique , il me semble qu'il faut s'éloigner de tout guide quel qu'il soit . Nous sommes tous assez grands pour faire nos recherches et nous cultiver nous n'avons pas besoin d'un Parousia.

    Je m'étonne "grand Parousia devant l'Eternel" que vous n'ayez pas saisi que je ne cherche pas tant à défendre le "Nouvel Obs" qu'à mettre en exergue une forme de lynchage à l'endroit d'une personne qui ne m'est pas étrangère " homo sum humani nihil a me alienum puto ".

    C'est la dernière fois que je perds du temps à m'adresser à des sourds et à des ignorants au sens religieux du terme .J'ai été heureuse d'apporter un peu de trouble dans ce blog.
    "L'enfer est pavé de bonnes intentions " mais, "au royaume des aveugles les borgnes sont rois ".

    J'attends patiemment "la fin de ce blog ordurier".J'appelle de mes voeux la mort de certaines idées avec moins de patience.
    Et je trinque à nos ancêtres les celtes !

    Ave l'Aveugle!

    RépondreSupprimer
  21. Vous êtes quasi tous malades de vos racines. Pas étonnant, quand on ajoute une louche de haine à leur cuisine elles dégagent de venimeuses toxines.
    Je trinque aux humanistes, et de l'eau pour les sots.

    RépondreSupprimer
  22. Talleyrand disait "tout ce qui est exagéré est insignifiant".
    Votre prose est plus qu'exagérée, elle est boursouflée d'hyperboles ridicules et tellement teigneuses que ç'en est presque drôle.
    Elle est donc moins qu'insignifiante :-))

    RépondreSupprimer
  23. Cette citation est toujours mise en avant par les lecteurs du Nouvel Obs (et apparentés, c'est-à-dire ceux qui se régalent au resto "Nos ancêtres les gaulois" sans imaginer une seule seconde ce qui s'est jadis passé au n°51 de cette même rue), afin de justifier leur propre médiocrité en toute tranquillité. Il existe environ 511231 blogs en langue française qui regorgent de non-exagération manifeste, allez donc vous y abonner et ne nous faites plus chier. (Ceux qui apprécient le jugement de Napoléon sur Talleyrand comprendront l'usage de ce terme.) Quant à l'anonyme précédent, je vous laisse trinquer aux humanistes, je préfère boire avec Rabelais.

    RépondreSupprimer
  24. Eh bien eh bien! Que d'animosité et de verve enflammée. On comprend dès lors comment les guerres ont commencés: on préfère détester les hommes plutôt que leurs idées, les hommes sont tellement plus faciles à éliminer et voilà comment on fait des milliers de morts, en souhaitant la mort des autres pour leur différence d'opinions, de religion, de couleur. Gaulois, Celtes, de toutes façons, il semble que nous n'ayons rien perdu de notre barbarie, n'est-ce pas?

    RépondreSupprimer
  25. Quand on associe les Celtes et Gaulois à la notion de barbarie, c'est qu'on éprouve une ignorance si radicale envers l'histoire qu'on ne devrait pas avoir le droit d'écrire une seule ligne sur le sujet. Par ailleurs, je ne suis pas parti en guerre pour éliminer physiquement François Reynaert, j'attends tout simplement sa mort (et tranquillement, en plus).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre de vous, comme je vous plains, attendre la mort de quelqu'un c'est quand même bien gâcher sa vie. Et comme c'est charitable.

      Supprimer
  26. Les juifs vont vous bouffez le cul, bande de tas de merde de blanc aveugle.
    La France est probablement le pays ou il est le plus aisé de s'immiscer, qu'est-ce qui est plus con qu'un blanc ?
    83 pour cent des Français de souche préfèrent élire des responsables politiques juifs que des nationaux, bandes de bâtards !
    Ho pardon pour ces vulgarités, mais l'heure n'est plus à la courtoisie, à la veille de la troisième guerre mondiale.
    83 pour cent de bâtard en France ! qui renient leur histoire, leurs races, etc. a oui c'est vrai les races n'existent pas, c'est bien pratique
    de promulguer de genre de connerie pour envahir un pays.
    Révolutions Français = juif
    loi de 1901 pour séparer l'église de l'état, afin de faire reculer la religion dans notre pays occupé juif
    fin de service militaire = juif cela évitera aux otoctaunes de pouvoir se défendre le moment venu.
    Tas de merde de Français réveillez-vous !
    Renseignez-vous grâce à internet vous pouvez avoir accès à des documents dont vous n'avez même pas idée.
    Finalement, cette race de Français mérite ce qui lui arrive, vraiment trop con !

    Même les musulmans n'en reviennent pas de ne voir aucune résistance quant à leur invasion.

    Je répète 83 pour cent de fils de pute sont Français !

    RépondreSupprimer
  27. J'ai lu ce livre... mon Dieu, que d’approximations et de négations de faits historiquement incontestables !

    Je ne vais pas détailler ma réponse, mais ...

    Nos ancêtres (ceux du peuple) les Gaulois, on en trouve des traces évidentes dans certaines oeuvres profanes dès le XIIIe s. en langue vulgaire. Passons sur les archaïsmes populaires et savants désignant les anciens Français (ce qui nous renvoit au XIIe s.), quelques mentions plus tardives sont très claires. Aussi d'innombrables textes usent d'archaïsmes dérivant du Latin Gallia ou du Francique *Walha pour désigner des archaïsmes, considérés comme typiquement français.... passons. Je ne prends pour exemple que deux passages très parlants de Philippe Mouskès (1242) :

    - Si que toute Gaule conquisent / Et de sous leur pooir le misent. / Or est Gaille France apiélée (v. 206-208)

    - Adout St Denises sans faille / Converti France ki fu Gaille (v. 340-341)

    Gaille est un terme ancien-Français (antérieur à la banalisation des dérivés du Francique *walha- ) qui désignait "la Gaule" (à noter, la non-palatinisation - ailleurs, le mot Gallia a donné en Français-ancien le mot "Jaille" -> Une partie des patronymes et noms communs en Français et Français dialectal tels que Gaille / Gaillard / Jaille / Jaillard / Jaux, etc. en dérivent).

    autre chose:

    "Louis XIV, par exemple, ne pensait pas du tout qu'il avait des ancêtres gaulois"

    Entre Louis XII (voire dès l'expédition italienne de Charles VIII) et Louis XIV, pas un seul roi de France n'a pas été qualifié de Hercule Gaulois et combien d'éloges panégyriques le qualifient de "roi des Gaulois" ? Aussi, un rappel, les généalogies troyennes, très populaires alors, faisaient remonter Francs et Gaulois aux Troyens (idées d'une noblesse et d'un peuple issus d'une même lignée => Cohésion nationale), voire même de faire des Troyens des descendants de Gaulois ! NB. Depuis le XIIe s. on trouve de mêmes ancêtres aux Gaulois et aux Francs !

    "L'histoire de France traditionnelle est très excluante pour toutes les minorités : les femmes. L'alibi est Jeanne d'Arc, toutes les autres sont des méchantes ou incompétentes"

    Ben voyons ! Eponine, Blandine, Clotilde, Sainte-Geneviève, Jeanne Hachette, Blanche de Castille, ...

    RépondreSupprimer
  28. Les blancs ne sont plus qu'une race d'esclaves dont deux autres races au nez crochu se disputent la domination pendant qu'une troisième attend les miettes assise sous un baobab.

    RépondreSupprimer
  29. le livre de Reynaert fait une place bien trop confortable au juif.

    RépondreSupprimer
  30. "Saint Louis a imposé aux juifs le port de la rouelle."
    Cette phrase est brandie par Reynaert comme pour dénoncer un fait grave à la fois qu'important pour l'Histoire de France ; en quoi cela est-il révoltant ? Ca n'était ni une première ni d'ailleurs une dernière. Probablement y avait-il de bonnes raisons, à cette époque aussi.

    RépondreSupprimer
  31. Et reynaert, ne se sentant plus de joie devant les ventes de son livre à remis le couvert: La chose s'intitule "l'Orient mystérieux et autres fadaises". Même si à priori cela n'a aucun rapport avec notre histoire, la propagande insidieuse de reynaert y est pourtant présente ! On dirait qu'il veut, avec son livre, parachever son travail de destruction massive des esprits...
    D.G.D.L

    RépondreSupprimer
  32. J'ai lu ce bouquin il y a deux ans, je le relis actuellement! Mince!... Ce mec me casse tous mes rêves d'enfant. Je pensais ne pas avoir tout compris à la première lecture (je ne suis pas un intello) mais si justement, malheureusement je devrais dire! Ce livre est un déni de l'histoire de France, voire anti français. Pourtant je n'ai pas la fibre nationaliste loin s'en faut. Il faut dire que je suis un idéaliste, un doux rêveur qui faisait de l'histoire de France à l'école, sa matière préférée. Tous mes héros Vercingétorix, Clovis, Charlemagne, Jeanne d'Arc et même certains Rois de France St Louis, Henri IV, Louis XVI que je n'arrivais pas à vraiment détester malgré ma sympathie pour les révolutionnaires, du moins certains, et surtout Napoléon qu'il massacre dans son bouquin comme c'est pas permis. A l'écouter tous ces grands hommes qui ont fait l'histoire, notre histoire seraient des imposteurs! Et puis tiens j'arrête de lire ce bouquin, et je vais relire (Nos Histoires de France) de Daniel Picouly, un livre pittoresque certes, avec ses planches et une iconographie allégorique qui faisait rêver les gamins de ma génération, mais au moins ce livre ne cherche pas à rétablir une vérité "objective" de l'histoire, d'ailleurs qui connait vraiment la vérité sur des évènements qui nous ont précédés?

    RépondreSupprimer
  33. qui est donc ce fils bâtard de Le Pen et du père Adolf?
    Quelle pauvreté intellectuelle et surtout humaine!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer